The Celts known and unknown, Les Celtes ces gens connus et inconnus.

Posted by on November 9, 2016
Possible Celtic routes

To make an expose about the Celts is not an easy task. All tribes were ethnically of the same origin albeit very little known of the said origin.   They were tribal in Western Europe but were they originally?  Their Westward migration did spread over several centuries which begs the question: Were the Celts arriving in France 3000 years ago the same as those who arrive perhaps earlier?  Or those who arrived later?   Where they of an original tribe that disbanded over the millenniums? Did they share the same way of life? Did the Celts of what is now Ireland shared the same culture has those who have inhabited Poland or Portugal? Where they the same as those who settled in Egypt (See the excellent article by Natalia Klimczak of Ancient Origins on the subject)
Celts were what is called now of Indo-European descent which means they came from what is now known as Northern India and Pakistan. They started mowing Westward as far back as the third millennium (1000 BCE) or even before. Several possible routes were available to them the most commonly accepted by historians would have been through Iran Iraq Syria and Turkey. New archaeological discoveries show they settled in the Kalish-Koło (pronounce Kowo)-Kalish area at about the same time they settle in Romania Austria Bavaria timeline based on the grave sites found in those area which are know as the Tene Culture.  Being so far North East (Konin is on the same parallel as London) may very well suggests a route through Kazakhstan Russia and Ukraine (Another great article by Natalia Klimczak on the Celts of Poland in Ancient Origins).
et en francais

The greatest difficulties to study Celtic culture comes from the lack of artifacts.  If graves were found all around Europe they do not represent the average Celt, only the occupant of the grave site or what left of him or her and this lack of evidence brought many historians to believe Celts were composed of a noble cast who would also be the warrior cast, the Religious cast and the average citizens and the labor or slaves. And the little that is known about them comes from Greek or Roman writing, Caesar “De Bello Gallico” being the most widely used by historians. But what to believe? De Bello Gallico describes a “barbaric” culture without mentioning their advances in many domains. How did he managed to invade Gaul so fast? Because the Celts had roads system that allowed him to move his troops quickly. How did he managed to feed them so well that he didn’t need supplies send from the rear? Celts were not only warriors but also master farmers so he only had to attack their grain depositories. Caesar didn’t have any logistics problems that damped seriously other invasions. But farms and farming do not leave many tracks.

Some names of Celtic towns are known in Europe, in France Great Britain and particularly in Ireland and the appears to be more like commercial centers rather than living centers. So where did the Celts live?

Thevenot in his “Histoire des Gaulois” (Presses Universitaires de France 1965 no ISBN) (Gaulois was the name given to Celts living in was in now known as France) talks about Gauls living in towns but then goes on as to describe their housing in pre-Roman times.

Archaeological research recognized [houses] as such in Lorraine at Alesia at Bibracte deserve more the name of “lair” or “den” than houses. In the forests of the Mediomatric (one of tribe of Gaul) several “mardelles” (circular holes) full of water. An methodical investigation showed that those holes often wider than 10 meters in diameter and about 2 meters deep (about 33″ by 6’6″) was actually the bottom of ordinary Celtic housing. They were partially subterranean huts. Their bottom was layered in clay with a channel to pick up water. Near the center were found fire blackened stones, probably the remnants of a fire-pit.

Thevenot page 64.

Henry Paul Eydoux, in his “Monuments et Tresors de la Gaule” (Librairie Plon 1958 no ISBN) describes Celtic housing as primitive in his chapter about the city of Entremont 2 miles North of Aix en Provence where an Celto-Ligure town has been discovered in the late 40’s. Then, paradoxically, he goes on on the next page (page 45) to demonstrate the talent of that primitive (his choice of word) society. So where they primitive or talented?

Thevenot and Eydoux both give a similar image of a traditional Celtic home: a hole 2 meters deep surrounded by a boarded wall. Boards a more effective that logs to protect one from the elements, more so if the are dovetailed. And Celts have all the tools to do so. None of those two authors mentioned a floor to separate the upper part from the lower part but why built a 45 square foot home in a hole to leave the top useless? So lets imagine a floor, with a hole in middle to let the smoke from the fire-pit below escape the house, another perhaps with a ladder to go down and a straw rooftop. I did a drawing (it’s bad I know) but it helps me imagine their way of life. Of course doors and windows were there also.

Celtic home

Few years ago I looked into modifying the heating system of my house and I looked into what is called a “Canadian Well”. It is a natural system of keeping your house at about 13 degrees Celsius throughout the year. You bury some water line 1.5 meter to 2 meters deep and a pump system runs the water through the house making it easier to heat in the winter and to cool in summer. Could our Celts had discovered the Canadian Well system 2500 years ago and perhaps before that? Event before Canada ever existed? It’s possible. One thing Celts were known for was their metal work. To work metal, you have first to mine it and to mine you have to go underground. I’m sure that when you are far enough in a mine shaft, the temperatures start to even out regardless of temperatures above ground.

So, it is very likely that those “lairs or dens or primitive houses” were not that primitive after all. Celts were pragmatic, and so were their houses.  Was that pragmatism directed only at their housing?  Of course not.

Faire un exposée sur les Celtes n’est pas chose facile. Leurs tribus étaient de la même ethnie mais leurs origines sont très mal connues. Les Celtes étaient tribaux dans l’Europe de l’Ouest mais l’étaient ils a l’origine? La migration vers l’Ouest s’est déroulé sur un nombre de siècles important ce qui amène une question critique: les Celtes arrives en France il y a prés de 3000 ans de cela étaient ils les mêmes que ceux qui sont peut-être arrivés plus tôt? Ou plus tard? Étaient ils originaires d’une même tribu qui se serait désagrégé? Avaient ils le même mode de vie? Est-ce que les Celtes habitant ce qui s’appelle aujourd’hui l’Irlande les mêmes que ceux qui ont habités la Pologne ou le Portugal? Étaient ils les mêmes que ceux qui se sont installées en Égypte? (voir l’excellent article par Natalia Klimczack en anglais seulement).

Les Celtes étaient de culture indo-européenne ce qui signifie qu’ils étaient originaires des terres connues aujourd’hui comme étant l’Inde du Nord et le Pakistan. On suppose qu’ils ont commencé leur tribulation il y a 3000 ans et peut-être bien avant. De nombreuses routes se sont présentées a eux mais celle avancée par les historiens passe par l’Iran, la Syrie et la Turquie. De nouvelles découvertes archéologiques montrent qu’ils étaient installées dans la Région de Kalish Koło (prononcer le w comme en wallon) Konin dans les mêmes temps qu’ils s’installaient en Roumanie, Autriche et Bavière, chronologie basée sur les sites nécrologiques faites dans la région et qui sont connus sous le nom de Culture de la Tène. Ce site qui se trouve très au nord (Konin est sur le même parallèle que Londres, suggère une autre route passant par le Kazakhstan, la Russie et l’Ukraine, route très souvent ignorée des historiens. (Voir l’autre excellent article de Natalia Klimczack sur les Celtes en Pologne, article en anglais seulement).

La plus grande difficulté d’études sur les Celtes nous vient de l’absence d’artefacts. Si des tombes ont été trouvées dans l’Europe entière elles ne représentent pas le Celte moyen, seulement l’occupant de la tombe ou plutôt ce qu’il reste de lui ou elle. Ce manque d’évidences a amené de nombreux historiens a croire que la société Celte était composé d’une caste de nobles qui seraient également les guerriers, la caste religieuse et finalement les citoyens ordinaires et les esclaves, Et le peu que l’on a pu apprendre sur eux provient des textes Grec ou Romain, le “De Bello Gallico” de César étant le plus utilisé par les historiens. Mais faut-il le croire? De Bello Gallico décrit les Celtes comme étant une culture barbare sans jamais faire mention des avancées techniques en bien des domaines. Comment les Romains ont ils fait pour envahir la Gaule aussi rapidement? Comment César a t’il pu nourrir si bien ses soldats sans le support logistique que son avancée rapide a du laisser loin derrière? Les Celtes n’étaient pas seulement des guerriers mais également des maîtres fermiers avec des réserves de grain ou César n’a eu qu’a se servir. Il n’a jamais eu de problèmes logistiques qui avaient fait déraper d’autres invasions. Évidemment les fermes et le fermage ne laissent pas beaucoup de traces.

De noms de villes nous sont restes et sont connus en Europe: en France en Angleterre et particulièrement en Irlande, mais ils paraissent avoir été plus des centres commerciaux que des centres d’habitations. Ou donc vivaient les Celtes?

Thevenot dans son “Histoire des Gaulois” (Presses Universitaires de France 1965 pas de numéro ISBN) parle des Gaulois vivant dans les villes puis continue en décrivant leur habitat dans les temps pré-romain:

Les recherches archéologiques ont reconnu en Lorraine, a Alésia, a Bibracte des vestiges d’habitat quj mérite plus le nom de tanière que de maison. Dans les forets Mediomatrique (Une des tribus gauloise) de nombreuses “mardelles” (trous circulaires) d’environ 10 mètres de diamètre et environ 2 mètres de profondeur et qui se trouvaient etre en fait le fond des maisons ordinaires. C’était des huttes partiellement souterraines, le fond etait recouvert d’argile avec une rigole pour l’eau. Pres du centre ont été découvertes des pierres noircis par le feu, probablement des restes de foyer.”

Thevenot page 64

Henry Paul Eydoux dans son “Monument et trésors de la Gaule” (Librairie Plon 1958 pas de numéro ISBN) décrit l’habitation Celte comme primitive dans son chapitre sur la ville d’Entremont 3 kilomètres au Nord d’Aix en Provence ou un village Celto Ligure a été découvert dans les années 40. Puis paradoxalement he continue sur la page suivante (page 45) en tentant de démontrer les talents de cette société “primitive” (son choix de mot). Ma question est: Étaient primitifs ou étaient ils talentueux?

Thevenot et Eydoux donnent tous deux une idée similaire de la maison Celtique traditionnelle: un trou de deux mètres de profondeur avec un mur de bois fait de planches. Les planches sont plus efficaces que des rondins pour se protéger des éléments surtout si elles sont en queue d’aronde. Les Celtes étaient très doués pour faire les outils pour accomplir cette tache. Aucun des deux auteurs ne mentionnent le probable plancher de séparation entre le haut et le bas mais pourquoi construire une maison de 5 metres carrees dans un trou en laissant la partie supérieure inutile? Imaginons donc un plancher avec un trou au milieu pour laisser la fumée s’échapper, un autre sans doute avec une échelle pour descendre au “sous-sol” et un toit de chaume. J’ai fait ce petit dessin (je sais c’est mauvais) pour m’aider a imaginer leur manière de vivre. Il devait sans doute y avoir des fenêtres et une porte.

Il y a quelques années de cela j’avais fait des recherches pour changer le système de chauffage chez moi, le rendre moins onéreux et j’avais étudié le “puits canadien”. C’est un système naturel pour maintenir votre maison a environ 13 degrés Celsius toute l’année. Vous enterrez des lignes d’eau a environ 1,50 ou 2 mètre de la surface, et un système de pompe circule cette eau dans la maison, la rendant plus facile a chauffer l’hiver et plus facile a garder fraîche l’été. Les Celtes auraient ils découvert le “puits canadien” il y a 2500 ans de cela et peut-être avant… surtout avant que le Canada n’existe. C’est fort possible. Les Celtes étaient connus pour leur connaissance en métallurgie. Pour travailler le métal il faut d’abord aller le chercher, le plus souvent dans des mines.. les mines souterraine. Je suis certain que lorsqu’on descend suffisamment dans un puits de mine les températures commencent a être constante quelque soit la température de la surface.

Donc il est fort probables que ces tanières primitives n’étaient pas si primitives que cela. Les Celtes étaient pragmatiques, leurs maisons aussi. Est-ce que ce pragmatisme étaient uniquement dirigé sur leur habitat? Certainement pas.

Image courtesy of Paracelse | République No.6

Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home4/omnicide/public_html/republiqueno6.com/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273