Freedom the grand illusion, Liberté la grande illusion

Posted by on September 10, 2015
did something change since then?

did something change since then?

As we going toward a more complex world, more and more laws appears, each one contradicting another, and this is valid for any country that is not de facto a dictatorship albeit dictatorship can hide under the guise of democracy.  Bush created the Patriot Act in a democracy and the entire world soon followed.  Rousseau was not the first who questioned equality in his “Discourse on the origins of inequality”.

What is freedom? I have no idea I never found it. In childhood I had no say whatsoever about anything in school or at home, during adolescence it was even worse to the point I would spend all my “free time” chasing daydreams in hills behind the house, then came the army where I had the freedom to shut up or get 2 weeks in brig, then I got married a first time, then a second… (didn’t learn the 1st time around) then there was a child and another. So nope I have no idea what freedom is.

Now there are some conspiracy theorists (and mind you I have nothing against them since I find very healthy to search for other forms of information or understanding) who write often about loosing our freedom. In US there is infowars and Health Ranger, in France there is “Les moutons enrages” (enraged sheep). And to a certain extend they are right we are loosing something but I wouldn’t call freedom, I would call it the loss of our rights. What is the difference? True freedom would mean to go back in time live like Neanderthal (and I sure they had rules too). You eat when you want (when you have food) you sleep when you want (if you have a cave to hide into) you go hunting when you want (assuming you’re not old and crippled). Or you build things and you exchange those items for food. But wait you’re not free, you’re at the mercy of a customer. No customer no food on the table.

Then Neanderthal (also they haven’t heard the allegories of the cave since Socrates wasn’t born yet) got out of the cave having discovered the heavens and the stars and one of them claimed to know “The All” and called himself pharaoh or king or emperor and told the others they had to worship him… The poor had to slave over rocks and stones to build him temples or pyramids or bring him his weight of gold once a year or ended being entertainment in fights against wild life. If you didn’t belong to a lord of some sort, you had better to hide because lords didn’t like folks that didn’t produce for them. So even if you were free you were not since you had to hide. At the time there wasn’t any drones or satellites who could read the sms of the telephone screen.  Of course in Hollywood region your name would have been Conan and you can kill anyone with just a dirty look. Or Red Sonja if you are a woman.

The first attempts a some sort of equality between men (not women) was in Athens. But even there you couldn’t really speak your mind, Socrates took a shot at it and drunk his bitter loss (OK for those who do not know Socrates was condemned to death for impiety and corrupting the youth. His sentence was to drink a cup of “hemlock” and hemlock is very bitter). There goes the freedom of speech in the first of kind Republic of Athens in 399 BCE. And trust me (or go to learn it on your own at your own expense) those were the most enlightened men of the day. After that came Rome and the Pax Romana who happened with the help of the roman short sword and the pilum rather than through nice soft spoken words.

Most Roman citizens were hardly better off than slaves or non-citizens. Anything could bring in front of judge and the verdict was not specifically kind. When Rome became too big for itself, the taxes were so heavy that most people couldn’t pay and the army wasn’t paid either. Some parents sold their children into slavery to eat. Empereurs created the games to make the forget the pangs of their life .  They would even get some bread and maybe cheap wine. And that was the Pax Romana.

Later came the Dark Ages the Middle Ages and the Renaissance. Free man were not free since they had to go fight every time their lord had a feud with his neighbor. Tragic. Then came the Renaissance. I often wonder why it was called that way. Women had less rights than their ancestors in the Middle Ages (Read Regine Pernoud “Les Femmes aux temps des Croisades” and “Les Femmes aux temps des Cathedrales” “Women at the time of the Crusades” and “Woman at the time of Cathedrals”). Inquisition was at the peak of her power and nearly every day someone would die burned somewhere in Europe.

Then Columbus (re) discovered America and many people fled their homeland to find religious freedom except the Spaniards of course they took their Inquisition with them and they went after the natives. The Brits did pretty much the same, just a little more “Doigté” (finesse for those who do not know the word). The finesse ended nevertheless with what Dr. Oneida Meranto (professor at MSUD) called the “Native American Holocaust” Freedom of religion was not freedom to believe in what you wanted it freedom to believe what your neighbor wanted and if you didn’t, well some graves at Salem Massachusetts will be self-explaining. Do not forget the taxes to the respective kings of Spain England and France.

When some folks decided to stop paying the taxes (at least to the British kings) they became rebels to the throne… of course the king couldn’t have read “The marriage of Figaro”. Beaumarchais would write it  only a couple of years later:

No, my lord count, you shan’t have her, you shan’t! Because you are a great lord you think you are a great genius. Nobility, wealth, honors, emoluments–it all makes a man so proud! What have you done to earn so many advantages? You took the trouble to be born, nothing more

The first American government did something great: 1) the Constitution and 2) the Bill of Rights. Those two documents are most likely the best documents ever written. No wonder the democrats (read socialists) want to destroy it.  Of course their authors took many lines out the Magna Carta, with a dash of John Locke, a pinch of Montesquieu and a sprinkle of Voltaire and most likely cooked by Thomas Paine. Freedom for everyone the paper said.. but wait! Who had the right to vote? Men only and not just every men, property owners. If you were not property owner you were screwed. Woman also didn’t have the right to vote.  Not to mention slaves. The first suffragette movement came in the mid 1800’s right before the Civil war. The Susan B Anthony of the (patriarchal) coin was not even their leader. Elisabeth Cady Stanton was. Whoin the States has even heard of Sejourner Truth? That brave woman became a pioneer not only in abolitionism but also for women’s right. No coins for her. Her demand for land grant for former slaves was denied. By the way I have not heard a single rapper mentioning her either also she is a Black hero. Then came addendum to the Constitution and it became even more restricting. The laws about social security placed by a democrat forces people to give money to a system with no guaranty of return. Now another democrats forces the American folks to pay a tax called social insurance. And no one had a better health because of it just less money.

One day long long ago

One day long long ago

Not far behind the American came the French Revolution. Can we call it that way? Edmund Burke wrote a piece about criticizing it unfortunately for him he did few years before the “Terreur” and the guillotine. So we should rule him out. Not to be outdone by Americans, the French worked on their own Constitution which has now disappeared into limbo (since the original Revolution France had 2 emperors 2 kings and 5 republics [and it’s really time for a 6th one]) and their own version of the Bill of Rights called “La declaration des droits de l’Homme et du Citoyen” (Declaration of the Rights of Man and of the Citizen). I’m not sure when the citizen part disappeared. Socialists do not like words like that they tend to be nationalistic for those who promote the new world order. Noticed that the title do not include women. In fact the first French feminist Olympe de Gouge ended on the guillotine. Not good to be different in the land of the rights of man. Each republic brought more laws and more restriction and just like in the States the only right of man left is to “shut up”.

I’m not going into the rights of people in communist countries, they are the same as in US and any European country now. So my original question remains: Where did we loose our freedom since historically we never had one.

And just to put a cherry on top, we are not equal. We are not born equal. We are (allegedly) born with equal rights. What we do with them depends on our own decision.

 

Alors que nous allons vers un monde plus complexe, de plus en plus de lois apparaissent, chacune contredisant une autre et cela est valable pour n’importe quel pays qui ne soient pas de fait une dictature bien que les dictatures peuvent se cacher sous le déguisement d’une démocratie. Bush a crée le « Patriot Act » dans une democratie et très vite le reste du monde a suivi. Rousseau ne fut pas le premier a questionner l’égalité dans son « Discours sur l’origine de l’inégalité.

Quelle est la signification de Liberté? Je n’en ai aucune idée je ne l’ai jamais trouvée. Dans mon enfance je n’avais rien a dire nulle part, ni a la maison ni a l’école, durant mon adolescence ce fut pire et je passais mon « temps libre » a rêvasser dans les collines derrière la maison, puis vint l’armée ou j’avais la liberté de la garder fermé ou prendre 15 jours d’arrêt puis je me suis marié une première fois, puis une seconde fois (je n’avais pas compris la leçon la première fois) puis il y a eu un enfant et un deuxième. Donc non, je ne sais pas ce qu’est la liberté.

Il y a des complotistes (et croyez moi je n’ai vraiment rien contre eux puisque je trouve très sain de pouvoir rechercher une autre forme d’information ou de compréhension) qui écrivent souvent sur la perte de notre liberté. Aux USA il y a Infowars et Health Ranger, en France il y a les Moutons Enragés. Et ils ont raison, nous perdons quelque chose mais je ne l’appellerai pas liberté. Je l’appellerai la perte de nos droits. Quelle est la différence? La liberté véritable voudrait que l’on retourne a l’époque des hommes de Neandertals et encore, je suis sur qu’ils avaient des règles aussi. Vous mangez quand vous voulez (quand vous avez de la nourriture) vous dormez quand vous voulez (quand vous avez une grotte pour vous y cacher) vous allez chasser quand vous voulez (en assumant que vous n’êtes pas trop vieux ni trop décrépi pour le faire). Ou vous construisez des choses que vous échangez contre de la nourriture. Mais attendez une seconde, vous n’êtes pas libre, vous êtes a la merci des clients. Pas de clients pas de nourriture sur la table.

Bientôt les Neandertals (bien qu’ils n’aient pas entendu l’allégorie de la cave puisque Socrate n’était pas encore né) sortirent de leur cave ayant découvert les cieux et les étoiles quand l’un d’eux clama qu’il connaissait « Le Tout » et il se fit appeler pharaon, ou roi ou empereur, dit aux autres qu’ils devaient le vénéré. Les pauvres devait endurer au dessus de cailloux et rocs pour lui construire un temple ou une pyramide ou a la limite lui amener son poids en or une fois par an, ou alors finir comme intermittent (pour un spectacle seulement sans salaire après) dans une bagarre contre un animal sauvage. Si vous n’apparteniez pas a un seigneur quelconque il valait mieux se cacher car les saigneurs (non il n’y a pas de fautes) les gens qui ne leurs rapportaient rien. Donc même si vous étiez libre vous ne l’étiez pas puisqu’il fallait vous cacher. Bien sur a l’époque il n’y avait pas de drones ni de satellites qui peuvent lire vos sms sur l’écran de votre téléphone . Dans la région d’Hollywood, votre nom est Conan et vous pouvez tuer quiconque d’un seul regard. Ou Red Sonja si vous êtes une femme.

La première tentative d’ une espèce d’égalité entre les hommes (pas les femmes) arriva a Athènes. Mais même la bas vous ne pouviez pas dire n’importe quoi. Socrate en fait l’expérience et a bu la coupe amère (OK pour ceux qui ne le savent pas, Socrate fut condamné a mort pour impiété et accusé d’avoir corrompu les jeunes de la ville. Sa sentence fut de boire une coupe de cigüe qui est très amère). Et voilà pour la liberté d’expression dans la première république d’Athènes en 399 AEC (avant l’ère commune). Croyez moi (ou allez apprendre par vous-même et a vos frais) c’était les les hommes les plus éduqué de l’époque. Après cela vint la Pax Romana, la paix romaine qui arriva a l’aide du glaive et du pilum plutôt qu’avec des mots doux chuchotés.

La plupart des citoyens n’étaient guère mieux lotis que les esclaves ou les non-citoyens. N’importe quelle situation pouvait les amener devant un juge qui n’était pas ceux de la France moderne vis a vis de nos chances. Quand Rome devint trop grande pour elle-même, les impôts devinrent tellement élevés que les romains ne pouvaient pas les payer ce qui entraina des délais dans les paies de légionnaires. (tiens ça me rappelle que les soldats français n’étaient pas payés non plus récemment). Certains parent vendirent même leurs enfants en esclavage simplement pour manger. Les empereurs créèrent les jeux du cirque pour leurs faire oublier les affres de leurs vies. Il leurs offrait du pain et peut-être même du vin bon marché. C’était la paix romaine.

Plus tard vinrent les heures sombres de l’Europe, puis le Moyen age et la Renaissance. Les hommes libres ne l’étaient pas vraiment car ils devaient se battre chaque fois qu’un saigneur (toujours pas de fautes) avait une vindicte avec son voisin. Tragique. Vint la Renaissance. Je me suis souvent demandé pourquoi on l’appelait ainsi. Les femmes avaient moins de droit qu’au Moyen Age (lire Regine Pernoud « Les Femmes au temps des Croisades » et « Les Femmes aux Temps des Cathédrales »). L’Inquisition était au peak de sa puissance et quasiment tous les jours quelqu’un brulait quelque part en Europe.

Puis Colomb (re) découvrit l’Amérique et nombreux furent ceux qui fuirent leurs pays natal pour trouver la liberté de la religion excepté les Espagnols qui emmenèrent leur Inquisition avec eux et partirent a la chasse des natifs. Les Anglais firent de même mais avec plus de doigté (finesse pour ceux qui ne connaisse pas le mot). La finesse finit neanmoins un jour avec ce que le Dr Oneida Merando (professeur a MSUD) appela l’Holocauste des Natifs Américains. La liberté de la religion n’était pas vraiment la liberté de croire en ce que vous auriez voulu mais plutôt la liberté de croire en ce que votre voisin voulait et si vous ne le faisiez pas, et bien il y a des tombes a Salem dans le Massachusetts qui sont très significatives. Et n’oublions pas les impôts respectifs des rois d’Espagne d’Angleterre et de France.

Quand certaines personne eurent décidé de ne plus payer d’impôts au trône (surtout au roi d’Angleterre) ils devinrent des rebelles. Il est évident que ce roi n’avait pas pu lire « Le Mariage de Figaro ». Beaumarchais ne devait l’écrire qu’une paire d’années plus tard:

« Parce que vous êtes un grand seigneur, vous vous croyez un grand génie ! … Noblesse, fortune, un rang, des places, tout cela rend si fier ! Qu’avez-vous fait pour tant de biens ? Vous vous êtes donné la peine de naître, et rien de plus ».

Le premier gouvernement Américain fit quelque chose de superbe: 1) la Constitution et 2) le Bill of right (la déclaration des droits)(Notons qu’il s’agit de droits et non de droits de l’homme). C’est deux documents sont probablement les plus beaux documents jamais écrit. Pas étonnant que les démocrates (lire socialistes) veulent les détruire. Biens sur leurs auteurs ont pris de nombreuses lignes a la Magna Carta, avec un dash de John Locke, une pincée de Montesquieu et saupoudrée de Voltaire le tout préparé par Thomas Paine. Liberté pour tous disait le papier… mais attendez ! Qui avait le droit de voter? Les hommes seulement et pas n’importe lesquels, les propriétaires seulement. Si vous n’étiez pas propriétaires vous étiez marrons. Les femmes non plus n’avaient pas le droit de voter. Sans parler des esclaves. Le premier mouvement des suffragettes arriva vers le milieu des années 1800 peu avant la guerre civile. La Susan B. Anthony de la pièce (patriarcale) de 1 dollars n’était meme pas la leader du mouvement car c’était Elisabeth Cady Stanton. Qui au USA a entendu parler de Sejourner Truth? Cette brave (du mot bravoure, mot inconnu en France depuis 1981) était une pionnière de l’abolitionnisme mais également dans le mouvement de libération de la femme. (Non ce n’était pas une chiffe molle femen[azi]). Pas de pièce a son image. Ses demandes pour des parcelles de terre pour les esclaves libérés furent toutes refusées. Entre parenthèses je n’ai pas entendu un seul rapper parler de cette Héroïne Noire. Puis il y eu des rajouts a la Constitution et elle devint de plus en plus restrictive. La loi de la sécurité sociale fut mise en place par un démocrate et force les gens a payer un système sans garanties de retour (comme en France). Maintenant un autre démocrate force les Américains a paye un impôt appelé assurance sociale. Et personne n’a une meilleure santé pour autant juste moins d’argent.

Pas loin derrière les Américains vint la Révolution Française. Peut-on l’appeler ainsi? Edmund Burke a écrit une critique de cet événement malheureusement pour lui il l’a écrite avant qu’aie lieu la « Terreur » et la guillotine. Donc nous pouvons l’éliminer. Pour ne pas être surpassés par les Américains les Français travaillèrent sur leur propre Constitution qui a désormais disparu dans les limbes (depuis la révolution originale la France a eu 2 empereurs 2 rois et 5 républiques [et il est vraiment l’heure de la 6e]) et leur propre version des droits appeler les droits de l’homme et du citoyen. Je ne suis pas sur de savoir quand le citoyen a disparu. Les socialistes n’aiment pas les mots comme cela c’est un peu trop nationaliste pour les promoteurs du nouvel ordre mondial. Notez que le titre n’inclus pas les femmes. En fait la première féministe Française Olympe de Gouge fut guillotinée. Pas bon d’être différent dans le pays des droits de l’homme. Chacune des 5 républiques amena plus de lois plus de restrictions et comme aux USA, le dernier droit qui reste est celui de « la fermer ».

Je ne vais pas couvrir les droits des pays communistes ce sont les mêmes que dans les « démocraties modernes » d’Europe et USA. Donc ma question originale reste la même: quand avons nous perdu la liberté puisque nous n’en avons jamais eu.

La cerise sur la gâteau: Nous ne sommes pas égaux. Nous ne venons pas au monde égaux. Nous avons (prétendument) les mêmes droits. Ce que nous en faisons reste du domaine de nos propres décisions.

©Georges Slowik
Contact slowikgeorges@gmail.com

Image courtesy of Paracelse | République No.6

Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home4/omnicide/public_html/republiqueno6.com/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273