Sylvester II a precursor Templar, Sylvestre II un Templier precurseur.

Posted by on August 25, 2014

Vatican doesn’t make much fuss about Silvester II.  In fact he was burned in effigies two or three years after his death which may not have natural.  In days when poison and dagger where used routinely to remove someone from office when he wasn’t following the straight and narrow road of the politically correct.  And Vatican had a particular perception of the straight and narrow.

more et 
His birth name was Gerbert and because he lived near by Aurillac he was known as Gerbert d’Aurillac, but also as the Pope of the year 1000.  Just like in year 2000, there feeling of end of the world in the year 1000 although Y2K wouldn’t be in site for another 1000 years.  If the fears must have been totally different, with hell or purgatory in the mind of the Christians of the Middle Ages and survival of the fittest for Y2Kers (yeah I created another word, sue me) the results must have been the same, some became rich from the fears of the others.  Was Gerbert afraid of the turn of the Millenium?  I doubt it.  After all he may have been the most educated and intelligent man in the Christian world, which is most likely the reason he was killed.

 

scan0089No one knows really where Gerbert d’Aurillac was born.  The most common belief is that he was born in Belliac, offspring of peasant family.  He himself claimed that he was not of noble origin.  Why did he enter the monastery of Saint Geraud d’Aurillac?  And how?  Usually those place were for the upper class.  Local legend wants us to believe Benedictine monks noticed him while he was watching the sky while guarding sheep through a hollowed reed when he was around 12 years old and took him back with them.  No one will ever know since, if records were ever kept, Catholic church will never reveal them.

 

Hadthe life of Gerbert d’Aurillac been better know  it would read as cloak and dagger (and poison?)  novel, which is exactly what Gillette Ziegler did in her book:  Gerbert published at « Petits Fils de Leonard Danel » maitre imprimeur a Loos les Lille France..  Well almost, she mixed real or supposed fact with imagined conversation making sometimes difficult to separate truth from fiction.  Although a usually good historian, she authored numerous books, particularly on the Templars and on the Crusaders (Soldats de Dieu), and yet she somehow missed it on that one.  It is still an interesting read regardless, simply based on the quality of her writing style.  There is another study, more interesting.

 

 

Another book has been published in the States by Nancy Marie Brown.  The Abacus and the Cross, When the Pope scan0088was a scientist brings more lights on the accomplishments of Gerbert once he became Dean of the Mathematical Chair at Reims School held there by Benedictines.  And like Gillette Ziegler, Nancy Brown makes assumptions as to how Gerbert achieved his level of understanding in the field of mathematics.   Gerbert is allegedly the father of the first computer, a bronzed head that would answer by yes or by no to all questions.  That particular head may have been destroyed after the man’s death but could have very well survived in the the archives room of the Vatican, although officially he is now considered a good man:

In 1999 Pope John Paul II summed up the official church position. Gerbert, he wrote, was “a learned humanist and wise philosopher, a true promoter of culture … He reminds us that intelligence is a marvellous gift from the Creator.”

 

 

Le Vatican ne remue pas trop le dossier Sylvestre II. En fait il a été brule en effigie deux ou trois ans après sa mort qui n’a peut-être pas ete entièrement naturelle en ces temps ou le poison et la dague étaient utilisés journellement pour retirer du pouvoir qui ne suivait les chemins droits et étroits de la pensée populaire.

 

Son prénom était Gerber et parce qu’il était né du coté d’Aurillac il fut connut comme Gerbert d’Aurillac mais aussi sous le pseudonyme de Pape de l’an 1000. Tout comme un millénaire plus tard, il y avait des sentiments d’insécurité et bien que Y2K (le bug de l’an 2000 de Microsoft) n’allait pas être en vu pour un autre 1000 ans. Si les peurs ont été entièrement differentes avec l’enfer et le purgatoire dans l’esprit des chretiens du moyen age, et la survie de l’espèce pour les Y2Ksiens (oui j’ai fabriqué un autre mot faites moi un procès) les résultats ont du être les mêmes, certains sont devenus riches de la peur des autres. Est-ce que Gerbert a eu peur de l’arrivée du nouveau millénaire? J’en doute. Après tout il probablement ete l’homme le plus intelligent et le plus éduqué du monde chrétien de l’époque, ce qui aurait été une raison suffisante pour l’assassiner.

 

Personne ne sait exactement ou Gerbert d’Aurillac est née Selon la croyance populaire la plus répandue il serait nee a Belliac, fils d’une famille paysanne. Lui même a annoncé qu’il n’était pas de famille noble. Pourquoi est il entré au monastère de Saint Géraud d’Aurillac? Et comment? D’ordinaire les places étaient réservées aux plus nantis. Les légendes locales veulent nous faire croire que des moines bénédictins auraient trouve Gerbert regardant les étoiles a travers un roseau évidé quand il avait douze ans et l’aurait invité a venir au monastère. Personne ne saura la vérité puisque, même si ces détails avaient été sauvegardés, l’église catholique ne les révéleraient jamais.

 

Si elle avait été mieux connu, la vie de Gerbert pourrait être lu comme une aventure de cape et d’épée (et de poison?) ce qui est exactement ce que Gillette Ziegler a faite dans son livre «Gerbert » publié chez « Petits Fils de Léonard Danel » maitre imprimeur a Loos les Lille France. Enfin presque, parce que l’auteur mêle réalité et conversations imaginés ce qui tend la séparation de la fiction de la réalité compliqué. Pourtant elle est bonne historienne, ayant publiée de nombreux livres en particulier sur les Templiers et sur les croisés (Soldat de Dieu) pourtant elle a failli avec son livre sur le pape. Il n’en reste pas moins que l’œuvre est intéressante a lire, en se basant simplement sur son style d’écriture. Il y a une autre étude, plus intéressante.

 

Un autre livre a été publié aux États Unis par Nancy Marie Brown . « L’Abacus et la Croix , quand le pape était un scientifique» (publié en anglais exclusivement) éclaire bien plus les accomplissement de Gerbert des qu’il devint Maitre de la chaire de « quadrivium » a l’école bénédictine de Reims en Champagne. Mais comme Gillette Ziegler, Nancy Brown assume la manière avec laquelle Gerbert a atteint son degrés d’étude dans le domaine de mathématiques. Des légendes assurent que le pape fut l’inventeur du premier ordinateur, une tete de bronze qui aurait répondu par oui ou par non a toutes les questions. Cette tête a peut être été détruite après la mort de cet homme. Toutefois elle aurait très bien pu survivre dans les archives du Vatican. Aujourd’hui il est considéré par l’église comme un homme bon.

 

« En 1999, le pape Jean Paul II a résumé la position de l’église (au sujet de Gerbert): Gerbert a t’il écrit, était un humaniste éduqué et un philosophe sage, a promoteur de culture. Il nous rappelle que l’intelligence est un merveilleux cadeau de notre créateur. »

 

 

Image courtesy of Paracelse | République No.6

Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home4/omnicide/public_html/republiqueno6.com/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273