Summery goodness: currant jelly. La bonte de l’ete: gelee de cassis.

Posted by on August 12, 2013
The tree

The tree

As mentioned before it’s summer and with it comes the bountifulness of fruits…. at least for some of us. Couple days ago the currants were good for picking so I got my stool out … and please don’t call me shorty, the tree is tall.  I picked about 5 kilos of fruits.  It’s not easy picking.  You can’t just shake the tree and let them fall although I did place an old white sheet on the ground for gleaning.

After washing them thoroughly, I used my juicer (and no I do not receive payment from Jack Lalanne.  I just firmly believe his juicer is the best).   Once the blackcurrant were juiced, I split Blackcurrant 3my juice into two container.  One for an experiment I will show you in another post, one to make jelly.  OK so most recipes call for a cup of sugar for each cup of juice but hey, I’m not Vavel or Bonne Maman, I know too much sugar isn’t too good, so I used only 2/3 cup of sugar.  Most recipes also call of two ounces of pectin for each quart of juice.   But I like my jelly to be a bit runny ’cause I use it instead of pancake syrup.

Blackcurrant 4I cooked my juice until the sugar was all melted and let it simmer for about 15 minutes.  While still extremely hot I filled some empty glass jars I saved up during the winter months.  Now a small trick!  Instead of boiling the jar to pasteurize them, I closed them tight and turn them over immediately and let them cool overnight.  By morning they were tightly looked.

the cooling

the cooling

Bon appetit.

Comme je l’ai mentionné auparavant c’est l’été et avec cette saison vient l’abondance des fruits… au moins pour certains d’entre nous. Il y a une paire de jours de cela j’ai remarqué que les cassis étaient murs, prêt a être cueilli j’ai donc sorti mon escabeau et s’il vous plait ne m’appelez pas « shorty » ou court sur pattes, c’est l’arbre qui est haut. J’ai donc cueilli 5 kilos de fruit. Ce n’est pas facile. On ne peut juste secouer l’arbre et les laisser tomber bien que j’ai placé un vieux drap sur le sol.

Âpres les avoir très bien lavé, je me suis servi de ma centrifugeuse (et non je ne suis pas paye par Jack Lalanne je suis seulement convaincu que sa centrifugeuse est la meilleure)(Jack Lalanne est un body builder Américain qui a depuis développé cette machine). Une fois que les cassis furent centrifugé, je partageais le résultat en deux, une partie étant réservée pour une expérience dont je parlerai plus tard et une partie pour faire de la gelée. Donc la plupart des recettes réclame une part de sucre pour une part de jus mais comme je ne suis pas Vavel ni Bonne Maman, je sais que trop de sucre n’est pas tres sain donc je pris seulement 2/3 de sucre en rapport au jus. Également la plupart des recettes disent qu’il faut 2 onces (48 grammes ou 2 sachets) de gélifiant. Mais j’aime ma gelée pas trop gelée justement car je m’en sert aussi comme un coulis épais sur mes pancakes.
Je cuis donc mon jus mon sucre et mon gélifiant et laisse mijoter pendant 15 minutes. Alors que l’appareil est encore très chaud, je le verse dans des bocaux que j’avais conserve des mois d’hiver. Maintenant c’est l’astuce: au lieu de les bouillir pour les pasteuriser, je fais bien attention qu’ils sont bien fermés et je le retourne. Après quoi je les laisse refroidir toute la nuit. Au matin les bocaux sont scellés.
Bon appétit.

Image courtesy of Paracelse | République No.6

Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home4/omnicide/public_html/republiqueno6.com/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273